DKC

Chapitre 6 – Le gagnant est roi

Ça fait longtemps!!! Oui, j’ai disparu et on ne m’a plus jamais revu…

Beaucoup de choses se sont passées, un peu trop et j’ai été pas mal submergé.

Mais ça va mieux! Je recommence donc à poster.

 

_______________________________________________________________________

 

Chapitre 6 – Le gagnant est roi

Quel hypocrite. Attends…. Il utilise benwang, ça veut dire qu’il est un Wangye?

(Sun: un wangye est un prince de 1er rang.)

« Viens. » Lui dit-il d’une voix rauque et enchanteresse.

Su Luo fronça légèrement les sourcils. Viens? Si elle approchait comme il lui a demandé, n’allait-elle pas perdre la face? Qui plus est, la branche où il était assis est étroite, où allait-elle s’assoir? Il ne veux quand même pas qu’elle s’assoit sur ses genoux?

Mais avant qu’elle ait le temps de lui répondre, sa vision se brouilla subitement, son corps bougea, et en un clin d’œil, elle était déjà au sommet de l’arbre. En plus, elle était installée dans les bras de cet homme qu’elle venait juste de rencontrer!

Comme si Su Luo allait laisser quelqu’un profiter d’elle à leur guise. Par réflexe, elle souleva son poignard pour trancher l’aorte de l’inconnu – cependant, la réaction de Nangong Liuyun était quand même assez rapide. La main de Su Luo n’avait même pas commencé à trancher qu’il l’avait déjà forcée derrière son dos. Cette posture poussa Su Luo à redresser sa poitrine bien ronde, qui remonta de façon impressionnante. Elle ne s’attendait pas à un tel écart entre son niveau d’arts martiaux et celui de ce type. Elle était juste en face de lui, mais elle ne pouvait même pas lui donner un seul coup!

Nangong Liuyun ri sans cacher son côté mesquin. Son doigt mince et lisse caressa doucement le teint crémeux de Su Luo. Ses lèvres, élégantes et rosées, se soulevèrent en un sourire malfaisant avec un soupçon d’arrogance débridée.

« Fillette, tu ne fais pas le point devant benwang. Quoi, veux-tu continuer? »La voix riche et grave de Nangong Liuyun portait une trace de charme extrêmement agréable à entendre.

« Laissez-moi partir! » Su Luo le menaça d’une voix sévère mais basse, du coin de l’oeil, elle pouvait voir que les personnes s’approchant étaient presque arrivées.

« Fillette, nous sommes libres et ennuyés, que dirais-tu de jouer à un jeu? » Demanda joyeusement Nangong Liuyun d’une voix enchantée alors que ses yeux se remplissaient d’un intense intérêt.

Su Luo y réfléchit prudemment et se dit que cela n’allait pas changer grand chose, elle hocha froidement la tête: « Parle. »

« Parions sur les deux qui sont dans l’étang, si elles arrive à rester cacher sans être découvertes, tu gagne. Si elles sont découvertes, benwang gagne. Qu’est ce que tu en dis?”

(Sun: en utilisant benwang, il parle de lui à la 3ème personne .)

« Qu’est-ce qui sera en jeu? » Su Luo était extrêmement pauvre, alors elle ne pouvait pas jouer avec de l’argent, mais elle pouvait utiliser un tour de passe-passe.

« Le gagnant est roi, perdant …. réchauffe le lit? » Les yeux de Nangong Liuyun scintillèrent à sa propre proposition.

L’expression de Su Luo devint glaciale. Elle regarda froidement Nangong Liuyun sans retenu, comme si elle regardait un idiot. Nangong Liuyun pris un air blessé, se couvrit la poitrine et suggéra faiblement: « Le gagnant se couche …. le perdant est dessus?

Su Luo était complètement sans voix! Cet homme n’avait-il pas honte? C’était seulement leur première rencontre. C’était la première fois qu’ils se parlaient, comment faisait-il pour être aussi franc? Même elle, une femme moderne, se mit à rougir.

« Jamais et absolument pas. »

Nangong Liuyun joua langoureusement les mèches de cheveux près de l’oreille de Su Luo et parlait d’une manière calme et posée, “Se pourrait-il que tu insistes pour que le gagnant soit roi … pour que le perdant devienne reine? Si tu insistes, ce n’est pas quelque chose d’impossible. »

Su Luo leva les yeux au ciel avec irritation.

« Être roi, être reine. Tu n’es même pas le prince héritier. Pourtant, tu ne t’inquiètes même pas que le vent des rumeurs qui te coupent la langue. » Su Luo le ridiculise froidement en roulant des yeux: « Ce n’est quand même si compliqué, non? Si je gagne, tu devras me rendre un service. Si je perds … « 

« Alors, tu devras embrasser benwang. » Nangong Liuyun répondit rapidement.

Pourquoi cet homme agit-il comme s’il allait mourir s’il ne profitait pas de moi? Je veux sérieusement lui donner une bonne raclée! Su Luo le foudroya du regard pour montrer clairement sa rage.

Ses yeux riaient d’insouciance, mais en même temps, ils contenaient une sorte d’éclat tranchant qu’il était incapable de dissimuler. Cet homme libérait, sans aucun effort, un air qui opprimait les autres et exsudait une aura de roi dominateur.

Publicités

2 commentaires sur “Chapitre 6 – Le gagnant est roi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s