DKC

Chapitre 9 – Le résultat du jeu n’est pas encore décidé

Voici le Chapitre 9. Le 10 va suivre un peu plus tard dans la journée. Je sais, je suis toujours en retard.

 

_______________________________

 

Chapitre 9 – Le résultat du jeu n’est pas encore décidé

 

Le prince héritier révéla un visage émerveillé et parut avoir un intérêt certain pour cette affaire. Il regarda fixement l’étang de lotus avec des yeux étincelants.

 

« Sortez de là! Si vous ne sortez pas, je vais attaquer! »Su Jingyu se tenait devant TaiZi pour le protéger, prêt à attaquer l’ennemi à tout moment.

Comme prévu, ce geste a obtenu une impression favorable de TaiZi. Il tapota Su Jingyu sur l’épaule, lui indiquant qu’il pouvait s’en occuper seul.

 

À l’intérieur de l’étang de lotus.

 

À ce moment là, Su Xi était complètement perdue. Si elle sortait maintenant devant TaiZi, elle perdrait la face. Elle avait convoité le titre de Princesse héritière pendant très longtemps. Si elle sortait maintenant, elle ne le posséderait jamais.

Bien, puisque cette catastrophe a été causée par Su Wan, c’est à elle de régler le problème.

« Après leur départ, n’oublie pas de me donner ce manteau! Sinon, je te tabasserai à mort! » Après avoir été dans l’eau aussi si longtemps, les lèvres de Su Xi tremblèrent un peu. Après avoir dit cela, elle souleva la ceinture de Su Wan et la jeta sur la rive.

 

Le « Ahhh– » de Su Wan était similaire au cri d’un cochon mourant. Elle projetta des gouttelettes d’eau alors qu’elle volait dans le ciel en arc de cercle jusqu’à finalement tomber sur le sol avec un bang. Son corps de jade gisait en désarroi sur la rive pendant qu’elle trempait complètement le sol.

Ce qui était encore plus regrettable était que sa ceinture avait été arrachée par Su Xi. Elle était à l’origine détendue, mais maintenant qu’elle avait une telle perte et qu’elle avait atterri sur le sol pendant un certain temps, sans sa ceinture le devant de ses vêtements s’était ouvert pour révéler soudainement les sous-vêtements rouge vif et ses jambes de jade.

 

Le sous-vêtement qui couvrait sa poitrine s’ouvrit largement alors que les pics des montagnes de jade de sa poitrine devenaient vaguement discernables et invitaient au crime.

(Sun: tout ça pour dire qu’on voyait un peu ses seins.)

 

Les yeux de Su Jingyu étaient grands ouverts. C’était simple incroyable! Sa bouche ouverte était si large qu’on pouvait y mettre un œuf de poule .

Quoi qu’il arrive, il ne se serait jamais attendu à ce que sa San-mei*apparaisse soudainement sur la rive de l’étang et d’une manière si humiliante. De plus, elle apparaît comme ça devant TaiZi.

(Sun: San-mei= 3ème enfant donc Su Wan.)

 

Serait-il parce qu’elle voulait exprimer ses sentiments d’affection pour TaiZi de cette façon?

C’est simplement juste … simplement juste … trop effronté!

 

Des veines bleues apparurent sur le front de Su Jingyu. Il enleva son vêtement extérieur et le jeta sur le corps de Su Wan et couvrit ce corps impudique alors qu’il rugissait froidement: «Pourquoi ne t’es-tu pas encore levé?”

 

Il avait l’impression de n’avoir jamais perdu autant la face devant TaiZi et maintenant, il avait l’impression que son visage était en feu. Malheureusement, Su Wan ne répondit pas à ses paroles. Elle resta toujours au même endroit devant tout le monde alors qu’ils se tenaient en cercle et regardaient, parce que Su Wan s’était déjà évanouie à ce moment là.

 

« Votre Altesse, les bêtises de ma meimei* a créé des problèmes et vous a offensé par accident. Par tous les moyens, s’il vous plaît, ne soyez pas offensés. » Su Jingyu grinça des dents et se força à adopter un sourire rigide alors qu’il essayait d’apaiser la situation. Cela dit, il fit signe à ses servants de transporter rapidement sa meimei ailleurs.

TaiZi rit de bon cœur et parut être d’humeur joyeuse. Il donna une tape sur l’épaule de Su Jingyu comme un grand frère et sourit: “C’est la petite sœur étonnamment douée de ta famille? La façon dont elle est sortie était plutôt … Hmm, spécial? « 

 

TaiZi l’avait déjà vu auparavant, mais parce que Su Wan avait été projeté, son visage avait été couvert de cheveux en pagaille. Depuis qu’elle avait rampé hors de l’eau comme un fantôme, TaiZi n’avait pas vu distinctement son visage avant que Su Jingyu ne couvre le visage de Su Wan. Donc, TaiZi n’avait pas vraiment vu de quelle Xiaojie il s’agissait. Mais les paroles de Taizi avaient un but précis. Les paroles prononcées par TaiZi ont fait que Su Xi, qui était toujours dans l’étang à lotus, devint si déprimée qu’elle bouillait de rage! Elle tapa du pied dans l’eau avec colère.

Qu’est-ce qui ne va pas avec les yeux de TaiZi, c’était évidemment San-jie? Comment ça pourrait être elle, Su Xi! Même si elle était secrètement heureuse que le Taizi se souvienne d’elle, comment pouvait-elle pardonner qu’il pensait que ce corps pathétique était le sien.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s