voyage

Entrée #6

Entrée#6

Nouvelle Année lunaire.

 

Ma vie est un désastre. Un désastre qui va se finir en douleur, j’en suis sûr!

Tout allait si bien. Pourquoi ça a tourné aussi mal?

 

Les festivités avaient commencé comme d’habitude. La ville au complet s’était rassemblée sur la place du marché ce matin. Pères et fils s’occupaient de monter les tentes et préparer le feu de joie. Mères et filles apportaient les touches finales au festin. J’étais dans la cuisine avec les autres comme d’habitudes quand la bande d’imbéciles est venue m’énerver. En quoi ça les regarde si on me met toujours avec les mamies de la ville parce que je suis doué en tâches ménagères? Qu’est qu’il y a de mal à ça? Ils me harcèlent parce qu’ils sont jaloux. Ces abrutis ne savent rien faire chez eux, donc ils me voient comme une menace. Bien sûr, quoi de plus effrayants d’un gars frêle dont la seule qualité est d’être une femme au foyer!

Ils se sont moqués de moi toute la journée, et avoir les Miana* qui me protégeaient n’a fait qu’aggraver les choses. “T’es sur que tu pisses debout, pucelle?” ils m’ont lancé. Oui, bon, ils m’appellent pucelle. Et oui, je fais pipi debout. C’est quoi comme question? Qu’est ce qu’il y a de mal avec le fait que j’aime cuisiner et faire de la couture? Ça ne me rend pas moins… moins… je sais pas quoi, mais ça me rend pas moins que ça. J’ai vraiment essayé de les ignorer et de ne pas m’abaisser à leur niveau. J’ai toujours rêvé de leur répondre et me défendre. J’ai toujours rêvé d’avoir le courage de les confronter. Ce soir, je l’ai finalement fait. Je leur ai tenu tête. Enfin, c’est plutôt le 10ème verre d’eau de vie de trop qui a parlé.

(Miana*: grand-mères, vieille femme)

Ils n’arrêtaient pas de me bousculer à droite, à gauche, Shad a dit, “Pauvre mouton noir! Toujours tout seul et sans amis. Pas trop triste qu’personne veut’toi, bizzaro? Mêm’tes vieux sont partis creuvés loin d’toi. Doit être un signe.”

“Et ta gueule c’est un signe d’MST, ta mère doit être triste de te les avoir refilées. Paraît qu’ton père cherche toujours tes couilles, j’peux te les recoudre si tu veux.” Je lui ai dit.

Il s’est figé. Je lui ai jeté mon verre à la figure, je l’ai giflé de toutes mes forces, et j’ai couru plus vite que le vent. Mes aïeux, c’était incroyable! Ils étaient trop abasourdis pour me courir après, et le temps qu’ils réalisent ce qui s’est passé, j’étais loin. Bon, pas super loin – je me suis cassé la figure en chemin- Bref, on se comprend.

 

Je suis vraiment fier de moi. Plutôt, l’alcool est fier de moi!

Maintenant, il faut que je déménage dans une autre ville avant qu’ils viennent m’assassiner dans mon sommeil.

 

Presque minuit

Je me suis levée en panique. J’ai entendu un gros bruit d’explosion ou quelque chose du genre. Je pensais que c’était Shad et compagnie qui essayaient de me brûler vif, mais ça venait de la forêt. Je ne sais pas quoi faire.

 

Minuit et demi

Bon, je commence à paniquer un peu là. Je pense que j’ai entendu crié ou quelque chose de pire.

Non, je ne tremble pas, peut-être un peu, mais c’est à cause du froid pas parce que j’ai peur. Je n’ai pas peur, je … tremble juste … d’excitation. Voilà, d’excitation …

Ok, j’avoue, je suis en panique total. Je vais mourir, je le sais. Une bête sauvage va se ruer dans la maison, va m’attraper, m’amener dans son nid, puis me déchiqueter et me donner à manger à ses chiots. Je déteste les chiots.

 

1h du matin

Allez courage, je suis un adulte! Je suis un HOMME! Je ne devrais pas trembler de peur enroulé dans ma couverture dans le fond de ma penderie – je ne suis pas en train de faire ça, c’est juste une image.

Je suis l’homme de la maison! Je suis fort et fier et brave et féroce! Je vais aller dehors pour voir ce qui se passe! Si je ne reviens pas en vie …, je veux tout léguer à la miana* de la boulangerie parce qu’elle est celle qui est la plus gentille avec moi. Pour mes funérailles …

NON! Moi, Ludvic Luxfield, reviendra à la maison victorieux! Je reviendrai à la maison après avoir vu qu’il n’y avait rien d’effrayants. J’irai  m’asseoir dans la cuisine, je finirai une bouteille de liqueur de prunes et je vais pleurer jusqu’à ce que je m’endorme. Ouaip, c’est un bon plan. Je vais faire ça!

EN AVANT TOUTE!

(miana*: grand-mère)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s