voyage

Entrée #7

Entrée #7

Nuageux, 2h de l’après-midi.

 

Je suis VIVANT!! J’étais sûr que j’étais fini! Je ne pourrais jamais remercier les Cieux autant!

Donc, hier soir je suis sorti, le ciel était couvert et la lune n’était pas visible. J’ai trouvé la vieille épée de ma mère dans le grenier, je l’ai prise avec moi. Je ne suis pas assez fort pour la dégainer, mais ça reste une arme pareille. J’ai entendu des grondements vers le vieux temple, je me suis donc dirigé la-bas à tâtons. Quand je me suis retrouvé aux pieds de ces escaliers en ruines, un hurlement effrayant s’éleva des profondeurs de la forêt et j’étais couvert de chair de poule. J’ai pris mon courage à deux mains, j’ai monté les escaliers et j’ai ouvert les gigantesques portes. Il n’y avait personne au premier abord. Je suis entré, cependant après quelques pas, la porte s’est refermée derrière moi. J’étais coincé. Je n’ai pas du tout paniqué. Je n’ai pas pleuré à l’aide, ni couru pour ma vie. J’ai peut-être accidentellement laissé tombé ma lampe en trébuchant sur un caillou. Calmement, j’ai couru au hasard, je n’ai absolument pas remarqué le trou gargantuesque dans le sol. Je suis tombé en plein dedans.

Je me suis évanoui, quand je suis revenu à moi je pouvais voir la lune. Ce qui était bizarre. Bizarre comme l’énorme trou dans les étages au dessus et dans le plafond. Comme si quelque chose s’était écrasé à l’intérieur du temple. Bref, je suis resté allongé par terre, les yeux fermés en maudissant mon incompétence quand j’ai soudainement entendu des bruissements tout proche. J’étais pétrifié. Je n’osais pas bouger, donc j’ai fait le mort. Les bruits de pas se sont rapprochés de plus en plus. J’avais du mal à contrôler ma respiration; quand j’ai senti que quelqu’un me fixait du regard et m’examiner de haut en bas, j’ai retenu mon souffle. J’étais paralysé.

Puis, j’ai entendu quelqu’un chuchoter, “Tu crois qu’il es mort?”

Quelqu’un d’autre a répondu, “S’il l’est, on peut le manger tu crois?”

J’ai paniqué. Mes yeux se sont ouverts grand et j’ai crié, “Je suis encore vivant!”, tout en essayant de ramper loin des voix. Quelqu’un a éclaté de rire, donc j’imagine qu’elles ont changé d’avis à propos de me manger. J’ai jeté un coup d’oeil, il y avait deux femmes. Elles étaient dans l’ombre au début. Je leur ai demandé qui elles étaient et elles se sont rapprochées. Elles se sont avancées dans les derniers rayons de lumière lunaire, juste à l’endroit ou j’étais tombé. En les voyant, mon souffle a été coupée et mon coeur s’est mis à battre la chamade. Est-ce que à cause de leurs traits hors du commun ou le fait qu’elles étaient couvertes de sang, de blessures et de bleus, leurs vêtements en lambeaux comme si c’était ELLES QUI S’ÉTAIENT CRASHÉES DANS CE STUPID TEMPLE!? J’étais juste bouleversé. Me voir paralyser comme un bébé singe en face d’une meute de loup leur ont fait rire encore plus.

“On ne va pas te faire du mal, sucre d’orge. On est tombé comme toi.” a dit la plus grande des femmes.

“Je suis tombé du premier étage. Vous avez explosé le plafond”, je leur ai répondu.

Et elles ont continué à rire comme si les circonstances qui leur ont fait s’écraser ici étaient hilarantes. J’ai commencé à douter de leur santé mentale et de ma sécurité. Tout d’un coup, le pire est arrivé. La grande s’est mise à tousser du sang et à dire des gros mots en tombant à genoux. La petite – elle avait des cheveux rouge vif – a essayé de rattraper son amie. J’ai entendu un lourd et bizarre CLANK, on pouvait voir qu’elle s’était défoncée l’épaule. Je n’avais pas vraiment remarqué plus tôt, mais elles saignaient ÉNORMÉMENT. J’ai paniqué. J’ai couru vers elles et je les ai allongées par terre. La fille aux cheveux rouges a grogné de douleur et la grande m’a dit que j’étais mignon avant de s’évanouir. Mais c’est quoi leur problème? On s’en fout de savoir qui est mignon quand tu est en train d’agoniser à mort.

J’étais dans le pétrin! Je me suis ressaisi et je les ai examiné. Vite fait, la liste des blessures était assez longue: Côtes cassées, épaule déboîtée et bras cassés. Blessées à coup d’épée, traces de flèches qui ont été arrachées à la va-site et je pouvais sentir qu’elles étaient empoisonnées. Et je ne parle même pas des blessures internes! Mais qu’est-ce qu’elles ont bien pu faire pour être dans cet état là? Quoiqu’il en soit, je devais trouver un moyen de les faire sortir d’ici et les ramener à la maison. Je n’avais pas beaucoup d’option de toute façon. S’envoler était impossible. Je n’arrive pas à invoquer de familiers; ça m’étonnerai beaucoup que j’arrive à faire exploser le mur. Elles commençaient à faire de la fièvre, je devais faire quelque chose et vite. J’ai regardé partout autour et j’ai finalement trouvé une petite marre. Le reflet! Exactement ce dont j’avais besoin! Je me suis mis au bord de la marre, dessiné les runes, dit l’incantation et la surface s’est finalement mise à briller. J’ai sauté à l’intérieur et j’ai atterri sur le plancher de mon sous-sol. J’étais tellement soulagé! Je n’aurai jamais pensé que le miroir de ma mère allait sauver quelqu’un autre que moi. J’ai fait de la place, trouvé des couvertures, de l’eau et ma trousse de premiers soins. J’ai retraversé le miroir et je les ai transporté à la maison. Ça a été le début d’une des nuit la plus longue de ma vie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s